fbpx
Élever de meilleures huîtres
Une perle de projet pour l’industrie ostréicole de l’Est du Canada

L’industrie ostréicole dans l’Est du Canada croît rapidement, récoltant des revenus de près de 31 millions de dollars en 2017, une hausse de 25 % par rapport à 2016.

Projet de recherche de 3,8 millions de dollars

L’Étang Ruisseau Bar (ERB), un producteur de semences d’huîtres du Nouveau-Brunswick, fait équipe avec Génome Atlantique, Génome Canada, Génome Québec et des scientifiques de l’Université Laval pour produire la première souche canadienne d’huître de l’Est élevée de manière sélective – une innovation qui pourrait révolutionner l’industrie.

Une huître à croissance rapide

L’élevage sélectif fondé sur la génomique permettra de produire une souche d’huître qui pourrait croître jusqu’à 20 % plus vite et être plus résistante aux maladies – tout en conservant le goût exceptionnel qui fait la réputation des huîtres de l’Est. La génomique pourrait accroître la production d’ERB de 60%.

Séance de questions et réponses avec les partenaires du projet

Pour avoir une meilleure idée de cette entreprise du point de vue de l’industrie et de la science qui y sont associées, Génome Atlantique a communiqué avec les codirecteurs du projet, le Dr Martin Mallet d’ERB et le Dr Louis Bernatchez de l’Université Laval, pour les séances de questions et réponses qui suivent.

Présents pour vous.

Vous souhaitez en savoir plus sur ce projet? Vous avez un projet avec lequel nous pourrions vous aider? Vous souhaitez en savoir plus sur nos services?
info@genomeatlantic.ca?